Attention ! Les oeuvres (textes et images) présentées sur ce site ne sont pas libres de droits.
Il est interdit de les reproduire, copier ou diffuser sans accord de l'auteur, sous peine de poursuites pénales.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Depuis toujours, la création est pour moi aussi nécessaire que l'eau et l'air. L' écriture et l'expression plastique sont deux voies privilégiées qui m'ont toujours accompagnée, mais j'aime également expérimenter d'autres techniques : modelage de fil de métal, de terre, photo, assemblages, détournement et rénovation d'objets et de meubles, décoration... 

Ce blog vous permettra de découvrir quelques uns de mes textes. 
Et quelques essais d'illustrations... 

mercredi 6 mai 2015

Cherche

Cherche
La voie la route
Des ronces des genêts
En fleur
Jaune est la lumière
Grande la lueur du chemin
Je vois au loin
Des pas dans mes pas
Lointains
Du passé revenus
Revenants groupés
Au fil de l’eau
Au long du chemin
Je me souviens

Tu es là
Debout au coin
De la rue du chemin
De la rivière
Les pieds dans la terre la boue
Tu piétines de sol
Les ondes montent dans tes jambes
Tes mollets ton torse
Les ondes te traversent
Tu vis tu sais
Tu ouvres grands les bras
Les yeux sur la connaissance
Ton oreille entend
Le bruissement des feuilles
Le froissement des herbes
Et du vent
Dans les branches
L’oiseau gazouille
En haut loin en haut
Dans le ciel azur
Ouvert large béant - vide ?
Frémissant
Large ouvert
Sur l’au-delà
Au-delà des branches
De l’oiseau de la rivière

Je suis debout
Les pieds dans la terre la boue
Le sable les pierres
Le gravier lèche mes orteils
Crisse sous la dent
De lait
La langue frétille
Langue de terre sous mes pieds
Dans les bras de la rivière

Je dors les yeux ouverts
Grands ouverts
Sur les prés l’azur
L’oiseau
La vie fourmille en moi
Pulse bourdonne s’éparpille
Dans mes sangs
Milliers de ruisseaux frétillants
De poissons argentés et luisants
De minuscules algues
Dansant dans l’onde
Et le courant

Je t’attends les pieds dans l’eau
Au courant de ma vie
Qui passe et roule et coule
Le long du chemin
Mon cœur est large ouvert
Aux abeilles bourdonnantes
Lourdes de soleil
Ivres de parfums de pollen
Ivres et dansantes
Au long du chemin

Les hautes herbes
Chantonnent et dansent
Dans le vent léger
Je t’attends au croisement
Du chemin
De la route
Et la rivière danse à mes côtés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire